Mon petit monde

...

14 novembre 2008

Petits travaux couture...

J'ai découvert il y a peu, la fameuse couverture "Babynomade", de chez Redcastle. Un concept super ingénieux, bien que très simple finalement. Il suffisait d'y penser ! Je n'aime pas les nids d'ange, j'ai toujours l'impression que le bébé va me tomber des bras, tellement on a l'impression de porter plus un paquet de linge, qu'un petit bébé... et puis l'emballer dans une couverture, on peut être sûre qu'il y aura toujours un bout de quelque chose qui en sortira !

Donc... Babynomade, une trouvaille ingénieuse, mais... chère !!

En furetant sur le net en quête d'idées de remplacement, je suis tombée sur le blog de Kallou qui met à disposition non seulement un tutoriel super bien fait, mais aussi le patron en deux tailles différentes ! Un grand merci à elle, sans qui je ne me serais pas lancée dans l'aventure.

J'avais trouvé quelques jours auparavant, une couverture en polaire chez Leader Price, pour 2€90 (à ce prix-là, pourquoi s'enquiquiner à acheter de la polaire à 6€ le mètre, franchement...). Un vieux bout de coton rose traînait dans mon sac à rabiots... ne me manquait plus que du biais blanc, et des scratchs. Un petit tour chez Mondial Tissus, et le tour était joué !

Euh... j'oubliais... une cartouche d'encre noire neuve pour l'imprimante, l'ancienne ayant décidé de me faire faux-bond durant la phase d'impression du patron.

Me voici donc lancée dans mon couturage. Découpage du patron, collage au scotch (tout un poême !), découpage du tissu, puis couture... et c'est là que... commencèrent les problèmes ! Ben oui, poser un biais, c'est bien joli, tant qu'on ne fait qu'en parler... quand il s'agit de le faire, ça devient autre chose ! Je n'ai finalement bordé de biais que la capuche et le rabat des jambes.. et ai décidé finalement, de coudre ma couverture sur l'envers, et de tout retourner. J'ai fait les finitions avec un point droit à 5mm des bords, pour le côté esthétique.

Voici le résultat, en images !

bloggif_491d56bc14d2c

- Couture - Commentaires [11] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge


15 octobre 2008

La Grande Intox

Devant la déferlante de polémiques concernant les cosmétiques, et plus particulièrement leur composition, je n’ai pu résister à écrire un petit sujet… J’ai très longtemps (jusqu’à il n’y a pas si longtemps) fait partie de ces consommateurs insouciants et aveugles, menés par le bout du nez par de grandes multinationales attirés par l’argent, persuadés d’acheter « bon » et « bien ». Comment résister à ces crèmes qui promettent monts et merveilles ? Comment résister aux promesses toutes très alléchantes dont nous inondent les grandes marques ? Qui pourrait résister à ces textures douces, ces jolies couleurs, ces parfums suaves et délicats ? Qui, pourrait, raisonnablement, résister à la promesse d’une peau plus jeune, plus douce, plus tendue, plus colorée, voire même «plus heureuse » ?

Après une prise de conscience bien réelle, le marché du cosmétique bio, voire même maison, connaît un véritable boom. J’ai découvert cette mouvance, bien par hasard, mais à ma grande joie.

Ce qu’il faut savoir

Plusieurs reportages télé l’ont montré, des livres l’ont dénoncé. Il serait maintenant dérisoire de se cacher les yeux.

Il faut savoir, que dans un produit cosmétique industriel, les excipients principaux sont composés essentiellement d’eau et de produits issus de la pétrochimie.

Ces produits n’ont d’autre intérêt, que d’améliorer, qui la texture, qui la couleur, l’odeur, la tenue, ou la conservation du produit cosmétique. De nos jours, qui aimerait un savon qui ne sent rien, un shampoing qui ne mousse pas ?

Le plus effrayant reste la concentration en produits « actifs » (le fameux Q-10 Plus par exemple…), ceux sur lesquels est basée l’intégralité de la promotion publicitaire du produit, et ceux grâce auxquels on achète de bonne grâce, persuadés d’agir au mieux pour notre peau. Dans ces cosmétiques, la concentration en ingrédients actifs se situe aux alentours de 0,1% et malheureusement, ils sont assez rarement naturels.

Les faux-semblants

Attention également à ces marques qui veulent se faire croire « bio », « vertes », et basent toute leur image de marque sur cette idée de nature ou de naturel. C’est là où l’on s’aperçoit toute la portée d’une image, et d’une publicité (bien faite). Je vise particulièrement, des marques telles que Yves Rocher, The Body Shop pour ne citer qu’eux. Derrière toute une campagne de pub plus qu’alléchante, prônant les vertus de la nature, louant les plantes, les fleurs, les fruits… se cachent une kyrielle d’autres produits, tous issus de la pétrochimie. Attention donc, à ne pas se laisser berner, et ne pas tomber dans le piège publicitaire.

Changer ses habitudes

Dans un monde de surconsommation, il est (très) difficile de changer ses habitudes. L’Oréal et Nivéa ont monopolisé notre salle de bains, les produits Mustela jonchent les tables à langer de nos bambins, Gemey ou encore Bourjois ont de belles années devant eux, et dans nos trousses de maquillage.

Mais finalement, changer ses habitudes, n’est-ce pas une question de « vouloir » ? Quel plaisir, que de fabriquer de ses propres mains, sa crème de jour, mélanger les ingrédients, tambouiller gaiement, jouer aux apprenties sorcières, et voir l’émulsion prendre sous nos coups de fouet ? Quel bonheur, que de pouvoir choisir ce que l’on veut mettre dans nos crèmes et liniments. Cheveux secs ? Peau grasse ? Erythème ? Eczéma ? Vergetures ? On peut tout faire… et surtout, faire des produits sains, exempts de molécules de synthèse créées de toutes pièces par des chimistes un peu trop zélés, exempts de dérivés pétrochimiques, polluants et nocifs… et surtout, surtout, on peut faire sa propre crème, vraiment adaptée, vraiment efficace… quand on sait que dans un produit cosmétique maison, on peut avoir jusqu’à environ 40% d’ingrédients actifs, et naturels… comment ne pas comparer aux 0.1% des cosmétiques industriels ?

- Cosmeto - Commentaires [7] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge

14 octobre 2008

Tout en douceur...

Savon_Baby_Powder

J'avais envie d'un petit savon bourré de douceur, à la senteur douce et poudrée. C'est chose faite avec mes petits Baby Powder ! Encore une fois, la couleur n'est pas celle que je voudrais, trop beige, trop jaune, j'aurais aimé un blanc plus franc... décidément, je n'ai pas fini de trimer avec cette satanée soude !

Ingrédients de base

- 140g HV olive

- 160g HV tournesol

- 80g macérat vanille dans HV pépins de raisin

- 55g HV coco

- 55g Beurre de Cacao bio

A la trace

- 2 cs crème fraîche entière épaisse

- 2 cs HV coton bio

- Fragrance Baby Powder

Au résultat, après démoulage, j'ai une bonne odeur, qui a l'air pour le moment de bien tenir. Reste à patienter le temps de la cure, pour me faire une idée de la consistance de la mousse, de la douceur du savon, et de la persistance du parfum !

- Savons - Commentaires [2] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge

Une petite Douceur Gourmande...

Savon_Miel_Lait_d_Amandes

Tout juste né de ma dernière fournée...

Base commune à toute ma tournée de savons

- 160g HV Tournesol

- 140g HV Olive

- 80g Macérat Vanille dans HV pépins de raisin

- 55g HV Coco

- 55g Beurre de Cacao bio

A la trace

- 2cs miel Mille Fleurs

- Lait entier bio

- Fragrance "Almond Milk" et "Fantasy Angel Food Cake"

La trace apparaît assez vite. J'ai changé de récipient pour touiller le tout, au lieu d'un saladier que j'utilise habituellement, j'ai opté cette fois-ci pour un pichet gradué d'un litre et demi. Ainsi, j'évite les projections, jamais très agréables, ni pour moi, ni pour mon plan de travail. J'ignore encore si ça peut avoir un effet sur la qualité du mixage, et donc, de l'apparition de la trace.

Attention, l'une de ces deux fragrances (voire les deux ?) colore la pâte extrêmement rapidement en marron foncé... et ça prend très vite aussi ! Ne pas traîner donc à mettre en moules, sous peine d'avoir des surprises ! Je suis un peu déçue par la couleur, j'aurais préféré un beau beige/jaune comme de la frangipane... là, ça se serait mieux accordé à un savon au cacao !

- Savons - Commentaires [2] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge

03 octobre 2008

Chambre de Tit Bébé

Une chambre pour Tit Bébé !

us_msn102007_normal

Eh oui, les choses avancent vite, le temps passe... Papa et moi avons craqué, et décidé d'offrir sa chambre à notre Tit Bébé. Nous sommes donc d'abord allés chez Aubert... mais avons été extrêmement déçus par le peu de choix présenté en magasin, la triste mise en valeur des chambres... une évidence s'impose : rien n'est fait pour séduire le chaland ou les futurs parents en mal d'idées, ou de coup de coeur !

Nous sommes ensuite allés chez Autour de Bébé...

Les chambres sont magnifiquement présentées, chacune dans un petit "box" avec sa décoration propre, son thème de chambre, sa tapisserie, ses couleurs, ses joujoux, ses doudous... déjà, on se sent plus "dans le bain" !

Nous étions d'accord sur une chose : nous voulions du bois miel ! Surtout pas de blanc laqué, trop commun, trop froid.

J'avais déjà repéré il y a quelques mois, une magnifique chambre de chez Sauthon, collection Grands Classiques. Malheureusement, vu son prix... j'avais vite relégué mon envie aux tréfonds de ma petite tête têtue.

Et puis, lors de notre petit tour de magasin, je vois mon mari s'arrêter devant une chambre... le coup de coeur !! Elle lui plaît ! Elle est présentée en bois lasuré blanc... mais existe en bois miel !

Tu m'étonnes !! C'est le modèle sur lequel j'avais craqué tous ces mois auparavant !!

Mon petit mari chéri est bien conscient du prix... mais décision est prise, cette chambre lui plaît, nous plaît, ce sera celle-là et aucune autre ! J'aime mon mari, quand il prend des décisions qui me plaisent hellokittyFR_44 !

Nous nous accordons une semaine de "réflexion" (quoi quoi ? Mais c'est tout réfléchi !!) et retournons le samedi suivant au magasin, pour passer commande de la chambre de notre Merveille... au programme : un lit bébé en 60x120, une armoire deux portes sans motif, une commode sans motif, le plan à langer grand modèle, un tiroir de lit en 60x120...

Le passage en caisse est rude 70 (arf... Sauthon Grands Classiques !! C'est beau... mais c'est cher !!!!)

Nous avons demandé à ce que la chambre soit disponible début décembre... maintenant, il ne nous reste "plus qu'à" détapisser, décaper, repeindre, retapisser... du boulot en perspective, mais tellement de bonheur aussi !

S4_1_800

- Bébé - Commentaires [5] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge

Les couches lavables..

Eh oui, je dois bien avouer que moi aussi, au début, je me suis écriée : "Pouah ! Quelle horreur, mais c'est quoi ces bétises encore ! Des couches lavables, comme au temps de nos grand-mères ? Mais faut savoir vivre avec son temps !!"

Et puis... comme on dit... il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

Alors... je me suis renseignée !!

Et je dois avouer... j'ai craqué !! J'ai craqué pour le système, pour sa simplicité (finalement, une "TE1" -Tout-en-Un-, c'est pareil qu'une jetable !), pour son côté écologique (plus de quantités faramineuses de déchets), pour son côté hygiénique (une jetable, ça PUE !) et... pour son coté résolument fun !

La preuve... qui ne craquerait pas pour ça :

aioorange pink_itty_bitti_aiopeppermint

Alors, après tout... c'est juste une question de volonté non ? De mentalités à changer ? De prise de conscience ?

Mais pour moi, la décision est prise : je vais faire tourner la machine à laver

22786773

- Bébé - Commentaires [2] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge

La vérité sur les couches jetables...

De plus en plus attirée par les couches lavables, j'ai parcouru d'innombrables sites web à la recherche de précieuses informations concernant ce système de couches. Nouveau ? Révolutionnaire ? Rien de tout cela. Nos grand-mères le faisaient déjà !! Modernisées, facilitées, simplifiées, ça, OUI !

Je me suis aperçue néanmoins, que beaucoup, beaucoup, d'idées pré-conçues restent encore ancrées dans les esprits. C'est sale, ça fait du boulot, c'est pas hygiénique, régression, et bien d'autres choses encore.

Maintenant... je vais proposer un extrait d'article, trouvé sur un excellent site, ici

________________

Prenons les données de base.

  • A moins que vous ne soyez adeptes de l'hygiène naturelle infantile, votre bébé sera en contact permanent avec des couches pendant environ 2 ans et demi.
  • Vous changerez votre bébé de 5000 à 7000 fois avant qu'il ne soit propre. Ce qui représente environ 2500 couches par an.
  • Les couches jetables sont composées essentiellement de pâte à bois (blanchie au chlore) et de plastique et de divers produits chimiques dont le but est de camoufler les odeurs, de parfumer, d'absorber les liquides ou les transformer en gel etc.
  • Les couches lavables sont faites en coton, flanelle et polyester.

Partons du plus évident :

Les couches jetables, ça coûte cher !

Avec 6500 couches en moyenne, les couches jetables coûtent la bagatelle de 1600€ par enfant. Avec des couches lavables (une vingtaine) les prix oscillent selon les marques entre 390 et 500€ auxquels il faut ajouter le coût des lavages, environ 200€. Soit 700€. Les couches lavables peuvent être réutilisées pour le 2ème voire le 3ème enfant.

L'économie sera donc avec un enfant de 900€, avec 2 enfants de 2300€ et avec 3 enfants de 3700€.

Les couches jetables, ça pollue !

  • Chaque année environ 5 millions d'arbres sont abattus pour produire les couches jetables. Chaque bébé aura consommé environ 4,5 arbres.
  • Pour fabriquer le plastique d'une couche jetable il faut une tasse de pétrole.
  • La fabrication de couches jetables est très énergivore et consomme beaucoup d'eau, qui sera rejetée polluée.
  • Le transport des couches jetables dans le monde est aussi très énergivore (la plupart sont fabriquées aux USA).
  • Changé en moyenne 6500 fois, chaque bébé produira plus d'une tonne de déchets (emballage non compris). Une couche jetable se dégrade en 500 ans environ. Elles sont parfois incinérées, ce qui provoque l'émission de dioxine.
  • Les excréments contenus dans les couches jetables peuvent contenir 100 virus ou bactéries, contaminant ainsi le sol et l'eau.

Les couches lavables (lavées avec une lessive écologique) représentent environ 300kg de déchets par bébé.

Les couches jetables ne sont pas sans danger pour la santé des lutinettes et surtout des minilutins

Les fabricants de couches sont assez discrets sur la composition exacte de leurs couches. Ils ne sont soumis à aucun test ou contrôle indépendant (comme la plupart des produits mis sur le marché, notamment jouets, produits d'entretien et produits cosmétiques).

Néanmoins en plus de la pâte à bois et du plastique, nous pouvons citer

  • le polyacrylate de sodium (polymère absorbant). Ce produit a été retiré des tampons hygiéniques féminins en 1985 car associé au syndrome de choc toxique. Il est recommandé de ne pas déchirer les couches car le contact avec les yeux ou l'inhalation de cette substance est dangereux ;
  • les parfums et autre produits chimiques agressifs pour la peau de bébé ;
  • le benzol, produit cancérigène, découvert dans les couches en 1988 par Öko-Test ;
  • le furane et la dioxine (découvert en 1989) issu du blanchiment au chlore. Ce sont des substances cancérigènes à long terme. Les dioxines sont aussi impliquées dans des dérèglements hormonaux, des déficiences immunitaires, des troubles de la fertilité, des troubles du développement neurologique ;
  • des organo-étain (découvert en 2000 par Greenpeace) en particulier le TBT (tributyle étain) polluant extrêmement toxique même en très faible concentration pour l'homme (système immunitaire et hormonal) et l'environnement ;
  • certains composés organiques volatiles comme le toluène, l'éthylbenzène xylène et le dipentène. Ces substances peuvent provoquer de l'asthme.

________________________________

Alors voilà... merci Pampers et comparses et leur politique honteuse de désinformation et d'intoxication !

- Bébé - Commentaires [2] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge

Retour aux sources

... du savonnage !

h4nopgaj

Ca, c'est comme l'envie de faire pipi... ça vous prend sans prévenir, et quand c'est là, faut y aller !

Je crois que mon mari m'a grandement aidée, lorsque, il y a de cela quelques jours, il m'a demandé d'un air innocent "Bah ? Tu ne fais plus de savons ? C'était marrant pourtant..."

Ok ok mon chéri, puisque tu le demandes si gentiment...

C'est donc, plébiscitée par mon amour de mari, que... j'ai passé une nouvelle commande chez  Sensory Perfection.

Ben oui, comment savonner sans nouvelles fragrances ??

Pour cette fournée, j'ai donc craqué sur :

- Almond Milk : lait d'amandes

- Baby Powder : rien que le nom... ça fait rêver

- Fantasy Angel Food Cake : je suis curieuse...

- Pink Frosting : une délicieuse odeur de pomme d'amour, paraît-il

- Rice Flower and Shea : comment résister au Karité ?

Au passage, un grand merci à  Reo pour ses avis sur les fragrances... ça me permet d'éliminer les fragrances trop chimiques ou à l'odeur douteuse, et d'économiser ainsi de précieux euros (tant qu'à faire !).

- Savons - Commentaires [2] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge