Mon petit monde

...

02 août 2008

Le mariage...

La veille

h4nopgaj

Jeudi matin, direction l’esthéticienne pour la pose de mes faux-ongles. Elle me fait un travail superbe, je suis enchantée !

A midi, mon beau-frère et ma belle-sœur arrivent avec leurs deux enfants. Mon frère est à la maison, il m’a rapporté ma robe, et teste la caméra HD professionnelle que nous avons louée la veille. Nous mangeons tous ensemble, nous sommes 9 à table avec mes beaux-parents en plus, l’humeur est bonne, ça fait plaisir de revoir tout le monde… eh oui, j’adore mon beauf !!

L’après-midi passe extrêmement vite, mes BP emmènent mon beau-frère et sa famille récupérer leur hôtel, s’installer et se reposer un peu après 9 heures de route… mon mari part à l’aéroport de Beauvais récupérer un ami à lui qui arrive d’Irlande. Le portable n’arrête pas de sonner, les gens nous préviennent petit à petit de leur heure d’arrivée… mes parents, eux, restent avec leurs invités… mes grands-parents, ma grand-mère, fignolent quelques dernières choses… A 14 heures, je pars avec mon frère, direction le Château, pour récupérer ma chambre pour la nuit, qui sera notre chambre nuptiale, et leur déposer les matériels que nous avions oubliés la veille. La chambre est somptueuse, immense, la salle de bain magnifique…

Nous rentrons à la maison… je profite d’une heure de battement pour fignoler les derniers préparatifs, c’est-à-dire bien préparer tout ce que mes BP devront emmener le lendemain pour l’église : un énorme carton contenant les sacs pour les invités, les décos pour l’église, les dragées pour les prestataires… les enveloppes de rémunération à remettre aux différents intervenants de notre mariage…

A 18 heures, je retrouve mon beau-frère et ma belle-sœur à la Collégiale, pour montrer aux enfants les lieux, et leur expliquer quel sera leur rôle le lendemain…

Je suis sur les rotules, moulue, épuisée… mon ventre commence à me tirailler, je saute sur les spasfons. Pendant ce temps, mon homme est allé récupérer les compositions florales pour l’église… puis repart vers Chantilly avec son ami pour récupérer leurs chambres d’hôtel (les autres ne devaient arriver que vers 21h, trop tard pour prendre les clés, il fallait y aller avant). On accumule la fatigue et les kilomètres….

Je rentre à la maison, termine nos sacs de voyage : l’un contenant tous nos accessoires pour le lendemain, chaussures, bijoux, sous-vêtements, boutons de manchettes… avec l’aide de mon frère, nous chargeons la voiture, avec la robe, le costume, les habits du lendemain, nos sacs… puis on part retrouver nos invités,  parents et famille, au Courtepaille, pour un dîner tous ensemble. Mon mari reste à la maison, ils font une « pâtes party » avec tous ses amis, mes BP sont eux, au restau avec leurs invités.

A 23h30, j’arrive au château avec mes parents, ils m’aident à tout porter dans ma chambre… j’accroche ma robe à la porte de l’armoire, la déhousse… un peu d’émotion me gagne, ça y est !! Le grand-jour approche… mes parents me laissent… il est minuit et demi, mais je m’offre tout de même un bain… je me couche à une heure passée, et ne m’endors que beaucoup plus tard. Je passe une nuit agitée, je me réveille toutes les heures, il fait une chaleur abominable. A 6h30 je suis debout, je fais les cent pas. A 7h00, j’appelle mes parents, pour savoir quand ils arrivent… j’angoisse toute seule !!

- Mariage - Commentaires [0] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge


Commentaires

Poster un commentaire