Mon petit monde

...

02 août 2008

Le Mariage (suite)

Les préparatifs, le matin du mariage

h4nopgaj

Je me douche, m’habille… A 08h00, le room-service arrive pour m’apporter mon petit-déjeuner… j’arrive à manger un peu, je me force, il faut tenir !! J’appelle mon mari à la maison, lui non plus n’a pas dormi… 08h30 mes parents arrivent… nous partons immédiatement chez la coiffeuse avec ma maman. Je me fais coiffer en une heure top chrono, ma mère aussi ! Les deux coiffeuses ont fait un travail admirable, je suis enchantée ! Nous retournons vite au château, la maquilleuse et le photographe doivent arriver à 10h30…

A 10h40 après quelques péripéties, la maquilleuse arrive enfin… Le photographe est perdu, mes parents partent le récupérer à 5mn du château. La maquilleuse commence à travailler… le photographe arrive, je suis soulagée de le voir, d’autant que le courant passe bien avec lui. Sans que je m’en aperçoive, il déballe ses affaires et se met de suite « au travail ». Je suis dans ma bulle, je ne me rends pas vraiment compte de ce qui se passe autour de moi, je réponds aux questions un peu machinalement… face à la fenêtre pour le maquillage, je contemple le ciel, bleu clair, parsemé de nuages… il fait très frais… la journée s’annonce belle et surtout pas trop chaude… le photographe me rassure en me disant que le temps est idéal, la lumière superbe, on a beaucoup de chance ! Un temps identique à la veille (lourd, horriblement chaud, on est monté à

36°C

), aurait été une catastrophe pour les photos. Il travaille discrètement, j’arrive à l’oublier… L’esthéticienne maquille ensuite ma maman, j’en profite pour me poser un peu en attendant… je ne ressens pas de véritable stress, à peine une petite tension… j’appelle mon mari pour savoir où il en est, ils sont sur la route, ils arrivent, avec son frère (et témoin !!) chargé de le véhiculer pour la journée… Ils arrivent vers 11h45, avec les sandwiches pour tout le monde. Je mange dans ma chambre en compagnie de mon beau-frère et du photographe, on plaisante, on discute. Le photographe s’enfuit alors avec mon mari, qui va s’habiller, dans la chambre de son frère. Je descends dans la chambre de mes parents pour l’habillage, à la demande d’Antoine (le photographe). En effet, leur chambre est beaucoup plus lumineuse, car elle dispose d’une double exposition, contrairement à la mienne. En effet, la chambre est somptueuse, elle ressemble à un boudoir, elle est claire, et dégage une ambiance incroyablement douce et intime, dans des tons roses et beiges.

Je fais les cent pas, l’habillage de mon homme s’éternise, je commence à stresser… l’heure tourne !! J’enfile mes sous-vêtements en attendant… étant donné la température (on tourne autour de

24°C

avec une belle brise), je m’offre même le luxe de mettre mes bas…

Je passe mon jupon, et attends le photographe.

Il arrive enfin, et l’habillage peut commencer. Mon frère arrive également en même temps, avec la caméra… il a tout filmé depuis le matin, lui aussi, de son côté. Maman détache ma robe de son cintre, je suis dans ma bulle… elle m’enfile la jupe, la surjupe, le bustier… le photographe saute sur les lits, shoote à n’en plus finir, mais je ne vois rien…

Oups ! Le bustier me serre beaucoup trop ! Je proteste, au bord de la crise de panique… « laisse-moi donner encore un peu d’air à mon petit » que je dis à maman… elle desserre le bustier… puis est appelée en urgence par mon beau-frère… Urgence boutonnière dans la chambre d’à côté !! On a oublié d’ouvrir la boutonnière au costume de mon mari… c’est non seulement cousu, mais le tissu n’est même pas coupé !! Heureusement qu’on a de bons ciseaux et une trousse à couture… pendant ce temps, je reste en compagnie de mon papa, d’Antoine, et de mon frère. Je demande à papa de finir de m’habiller.

S’ensuit un moment d’intense émotion, entre un père et sa fille… il me passe ma manche en dentelle, s’agenouille près de moi pour fermer chaque petit bouton… il a les larmes aux yeux, et moi aussi… le photographe se régale… mon papa me prend dans ses bras, il pleure, je pleure aussi… c’est un moment hors du temps, merveilleux !

Je vais à la coiffeuse pour mettre mes boucles d’oreilles, maman est revenue, elle pleure elle aussi… puis elle me place mon voile… je suis fin prête !

- Mariage - Commentaires [0] - Permalien [#]

ligne_musique_rouge


Commentaires

Poster un commentaire